“On ne nait pas entrepreneur, on le devient”

Assmah El Ghzaoui est secrétaire indépendante depuis fin 2018, à Antibes. Elle s’occupe de toutes les démarches administratives de ses clients à distance, pour toute la France : de la saisie de devis à la gestion financière en passant par les prises en charge de formation, les notes de frais des salariés ou encore les facturations.


Pourquoi avez-vous décidé de vous mettre à votre compte ?


“J’étais comptable depuis 8 ans dans une société de métallurgie et j’avais la sensation d’avoir fait le tour. A côté de ça, mon patron de l’époque me faisait des réflexions lorsque je devais prendre ma journée pour garder mes enfants alors qu’ils étaient malades. Cela faisait 3 ans que l’idée d’être entrepreneur me trottait dans la tête et cela m’a encore plus motivée à partir !”

Quel est pour vous le plus grand avantage à travailler en freelance ?

“C’est sans aucun doute la liberté ! Le fait de pouvoir gérer mon planning comme je l’entends. Je peux m’accorder du temps pour moi et ma famille et rattraper mes heures à un autre moment s’il le faut. J’ai personne au dessus de moi pour m’imposer des horaires et c’est génial”.

Quelles difficultés rencontrez-vous en tant que freelance que vous ne rencontriez pas en tant que salariée ?

“Je dirais l’instabilité et l’insécurité. On ne sait jamais de quoi demain sera fait. Les revenus sont très aléatoires et il faut savoir gérer ces aléas. Même si j’ai eu une très bonne année 2020, c’est plus calme depuis début janvier pour moi. J’ai donc décidé de suivre une formation – un bachelor responsable administratif et financier – pour ajouter une prestation RH à mon arc. Je vais également retravailler mon site web”.    

A quoi ressemble votre journée de travail type ?

“Je débute mes journées à 9h et commence par consulter mes mails. Je réserve des tranches horaires par chaque client, en priorisant mes tâches. Je travaille pour des clients d’univers très différents : un restaurant, une infirmière, agence web, organisme de formation, artisans, etc. Je termine ma journée à 16h pour aller chercher mes filles à l’école mais il m’arrive de retravailler le soir au besoin”.

Que pensent vos proches de votre statut ?

“Mon mari n’a pas compris mon choix au début, il était très inquiet. Mais aujourd’hui, il est fier et me conseille beaucoup sur mon business ! Ma famille, et en particulier mes sœurs, ont toujours été 100 % derrière moi”.

Que répondez-vous aux personnes qui pensent que vous avez beaucoup de chances ? 

“On ne nait pas entrepreneur, on le devient à force de travail et de motivation. Je n’avais pas entrepreneur dans mon entourage. Je me suis donnée à fond pour me créer cette chance.  Si j’y suis arrivée alors pourquoi pas les autres” !   

Une petite citation pour la fin… Quel est votre source de motivation ?

“Je vais citer une personne qui m’inspire plutôt qu’une citation : c’est Stéphanie Le Bozec avec qui j’ai beaucoup échangé. Cheffe d’entreprise dans le secteur de ingénierie, elle gère également deux espaces de coworking et est à la tête d’une association de femmes entrepreneures. Tout en étant maman de deux enfants. C’est un exemple de réussite pour moi et pour toutes les femmes qui ont peur de sortir de leur zone de confort”. 

Pour contacter Assmah :

Profil LinkedIn
Mail : secretazur@outlook.com 
Tel : 06 14 93 40 00 

Laisser un commentaire