« J’ai tout le temps besoin d’être stimulée par plein de projets »



Célina Buttin-Hecquard est consultante en culture d’entreprise et engagement des collaborateurs. Elle fonde Kaleidoscope management début 2019 et accompagne les PME et ETI dans la création et le développement de leur marque employeur à travers de outils d’intelligence collective. Conseil, facilitation et accompagnement sont les maitres mots de son activité.
Pourquoi avez-vous décidé de vous mettre à votre compte ?

“Après quelques années de salariat, j’ai réalisé que mon mode de fonctionnement pouvait être un frein en entreprise mais un atout pour l’entreprenariat. J’ai tout le temps besoin d’être stimulée par plein de projets, de choisir sur quoi je travaille, et de vivre intensément mon activité professionnelle. Je ne rentrais donc pas dans les cases en entreprise”.

Quel est pour vous le plus grand avantage à travailler en freelance ?

“Le fait de pouvoir gérer ma carrière comme je l’entends est clairement le plus grand luxe pour moi. A titre d’exemple : lorsque je veux suivre une formation, je n’ai pas à demander l’autorisation à mon employeur ni à justifier ma demande. Je décide moi-même de la manière dont j’utilise mon budget formation”.

Quelles difficultés rencontrez-vous en tant que freelance que vous ne rencontriez pas en tant que salariée ?

“En tant que salariée, je travaillais en équipe et pouvais déléguer certaines tâches à mes collègues. Aujourd’hui, je dois absolument tout faire ! Je ne suis pas spécialiste de tous les sujets, donc cela peut parfois s’avérer compliqué”.    

A quoi ressemble votre journée de travail type ?

“Je me réveille à 6h30 pour m’occuper de mes enfants et me mets au travail vers 8h30. Les matinées sont réservées à la gestion des mails et des dossiers de la veille. Je fais une pause en milieu de matinée pour ranger la maison. Les après-midis, je suis soit chez mes clients soit en rendez-vous avec eux en ligne. J’en profite également pour produire du contenu. Mes journées se terminent généralement entre 17h30 et 18h”.

Que pensent vos proches de votre statut ?

“Mon entourage est ravi ! Je crois que c’était une évidence pour tout le monde que je lance ma propre société. En tout cas, cela n’a étonné personne, que ce soit dans mon cercle familial ou amical. J’ai eu la chance d’avoir une mère entrepreneure, qui était agent commercial à son compte. Elle arrivait à gérer pleinement son rôle de mère et de professionnelle et c’est ce que je fais à mon tour”.

Que répondez-vous aux personnes qui ont des clichés sur le statut d’entrepreneur ?
“Je leur dirai qu’effectivement j’ai de la chance mais que cette chance ne tombe pas du ciel. Je l’ai créé et j’y travaille chaque jour. C’est une chance d’avoir tous les avantages que j’ai, mais c’est aussi une sacrée responsabilité de tout entreprendre pour pouvoir conserver cette chance”.  

Une petite citation pour la fin… Quel est votre leitmotiv ?

Je n’ai pas forcément de citation fétiche, mais le mot qui correspond à ma vision de l’entreprenariat, c’est « empowered » (avoir le pouvoir de). Je suis « empowered » de mon agenda, de ma carrière, de mon offre, de la relation que j’entretiens avec mes clients !

Pour contacter Célina :

Profil LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/celinabuttin/
Mail : celina@kaleidoscope-mgt.com
Tel : 06 89 65 36 14    

Ca pourrait aussi vous intéresser

Laisser un commentaire