“J’aime la polyvalence qu’offre la micro-entreprise”.

Ilona Dupont est catsittter professionnelle, elle réalise des visites au domicile des propriétaires pour s’occuper de leurs chats en leurs absences. Sa principale mission est de prendre soin des chats comme si c’était les siens !

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous mettre à votre compte ?

“Chaque année à mon départ en vacances, je me posais toujours la même question, où et par qui faire garder mon chat ? En constatant qu’aucun spécialiste du chat n’était présent autour de Villeneuve d’Ascq (59), j’ai eu l’idée de me lancer moi-même dans l’aventure de catsitter”.

 

Quel est pour vous le plus grand avantage à travailler en freelance ?

“C’est la liberté dans mes horaires. Je suis salariée en parallèle et la flexibilité de mon travail en freelance me permet de concilier mes deux activités. J’aime également la polyvalence qu’offre la micro-entreprise. Je suis catsitter mais aussi gestionnaire de page facebook et du site internet, comptable, secrétaire… J’ai toutes les casquettes” !

Quelles difficultés rencontrez-vous en tant que freelance que vous ne rencontriez pas en tant que salariée ?

“La principale difficulté est de ne pas me verser de « salaire » depuis l’ouverture de l’entreprise en mars 2018. La confiance du client est également difficile à obtenir, c’est un travail au quotidien pour les satisfaire, et satisfaire leur chat. Le fait de se faire connaître est une troisième difficulté pour moi. C’est une bataille de tous les jours que je mène via des réseaux d’entrepreneurs, ou sur internet”.

A quoi ressemble votre journée de travail type ?

“Je prépare minutieusement mon planning afin d’être le plus efficace possible. Cela me permet de réduire mon temps de trajet ainsi que la pollution générée par mon véhicule. Je visite de nombreux chats tout au long de ma demi-journée, jusqu’à 5h de visites par jour en plus de mon travail salarié. Une fois arrivée chez le client, je distribue nourriture et boisson, je nettoie la litière et les petits accidents, puis je m’occupe du chat : jeux, câlins, séance de brossage…”

Que pensent vos proches de votre statut ?

“Les avis sont mitigés. Autant c’est une réelle fierté d’avoir sa propre entreprise, autant la précarité actuelle du statut de micro-entrepreneur fait peur. Pour l’instant mon travail salarié me permet de bénéficier de congés payés et d’indemnités journalières en cas d’arrêt maladie, ce qui n’est pas le cas en micro-entreprise”.

Si vous aviez quelque chose à répondre aux personnes qui trouvent que vous avez beaucoup de chance, que leur diriez-vous ?

Beaucoup de personnes pensent que j’ai une chance énorme de travailler avec les chats, car pour eux cela signifie s’assoir avec eux et les câliner. La vision de mon métier est erronée. Effectivement je les câline, mais avant cela, il faut les nourrir, nettoyer leurs gamelles, nettoyer la litière, nettoyer les nombreux accidents…

Il ne faut pas oublier que les chats ont souvent du caractère, et il m’arrive de rencontrer de vraies terreurs !

Malgré tout, je ne changerai mon métier pour rien au monde”.

Une petite citation pour la fin… Quel est votre leitmotiv ?

Il faut viser la lune car en cas d’échec on atterri dans les étoiles (et c’est déjà pas mal !) et « Qui ne tente rien, n’a rien ».

 

Pour la contacter :

catshome59@gmail.com / 07 67 36 38 13 

www.catshome59.fr 

Page Facebook : Cats Home 59

 

Laisser un commentaire