Micro-entrepreneur : s’assurer pour développer son business avec sérénité

Article invité rédigé par Sonia de chez Bonne assurance .

De plus en plus d’indépendants se lancent en micro-entreprise, ne serait-ce qu’au démarrage de leur activité. Ce régime simplifié attire par la facilité de la démarche de création et parce qu’il est facile à gérer au niveau comptable. Néanmoins, il reste nécessaire de se pencher sur les assurances, notamment si vous vous lancez en tant que micro-entrepreneur en activité principale. Une protection essentielle pour développer votre business avec plus de sérénité !

Micro-entrepreneur en activité principale : les assurances fortement conseillées

  • La mutuelle santé : en micro-entreprise, vous cotisez au régime obligatoire. Néanmoins, il est primordial de renforcer la prise en charge de ce régime si vous souhaitez être bien couverts en matière de santé. Des frais hospitaliers onéreux, des médicaments faiblement remboursés par le régime de base, des rendez-vous chez des spécialistes qui pratiquent souvent des dépassements d’honoraires, la note peut vite être sévère dans le domaine de la santé. Lors de votre recherche d’une mutuelle santé, vous aurez le choix entre plusieurs niveaux de garanties et pourrez aussi mettre en ayants-droits votre famille. Cette assurance, bien que non-obligatoire, reste vivement conseillée.
  • L’assurance prévoyance : ce contrat d’assurance vous couvre en cas de maladie ou d’accident entraînant une incapacité de travailler (arrêt maladie, invalidité voire décès prématuré). Notez que les micro-entrepreneurs ont accès aux indemnités journalières sous certaines conditions. Et même si ces indemnités sont accordées par le régime obligatoire, elles restent trop faibles pour pouvoir subvenir à vos besoins. C’est pourquoi l’assurance prévoyance, vous permet de vous assurer un revenu à hauteur de votre chiffre d’affaires, ou un revenu minimal que vous aurez fixé en étant guidé par votre conseiller. Ce contrat peut aussi apporter un confort à vos proches via le versement d’un capital si vous décédez.
  • La responsabilité civile professionnelle : cette assurance vous protège si vous êtes responsable de dommages causés à un tiers dans le cadre de votre activité professionnelle. Elle couvre aussi les dommages causés à un tiers par votre matériel, par les produits que vous vendez ou présentez, ainsi que par votre local. Ce contrat reste fortement conseillé pour vous prévenir de tels risques qui peuvent, sans couverture adéquate, entraîner d’importants frais pour réparer le dommage.

D’autres assurances plus spécifiques à ne pas négliger en micro-entreprise

  • L’assurance auto professionnelle : si vous vous rendez à votre travail, chez des clients ou chez des fournisseurs avec votre voiture, vous devez l’assurer à titre professionnel. Même s’il s’agit de votre voiture personnelle et non dédiée exclusivement à votre activité professionnelle, contactez votre assureur et informez-le de ces déplacements. Vous n’aurez normalement pas d’augmentation de votre prime si l’usage est « classique ».
  • L’assurance multirisque professionnelle : certaines activités nécessitent de détenir un ou louer un local dédié à la profession. C’est là qu’intervient ce contrat d’assurance. Il vous permet de protéger ce lieu en cas de sinistre ou dommage. Si vous souhaitez aussi assurer le matériel et les marchandises présents dans ce lieu, il vous faudra veiller à ajouter à ce contrat une garantie complémentaire.
  • La garantie perte d’exploitation : ce contrat intervient en cas de sinistre dans votre lieu de travail ou dans votre local de stockage. Si ce sinistre vous empêche de travailler, alors cette garantie vous permet d’obtenir une compensation financière et donc de conserver quelques ressources d’argent pendant la durée des travaux. Le montant de ce versement compensatoire est établit avec votre conseiller en fonction de votre chiffre d’affaires. Vous pouvez aussi opter pour un montant inférieur à votre chiffre d’affaires habituel pour diminuer le prix de la prime d’assurance.

Vous l’aurez compris parmi toutes ces assurances, toutes se complètent, mais ne s’appliquent pas forcément à votre profil. Il est aussi possible que votre activité nécessite une assurance encore plus spécifique comme c’est par exemple le cas pour les agences de voyage. Quelle que soit votre situation, votre objectif est de sélectionner la ou les solution(s) qui répond(ent) le mieux à vos besoins tout en s’adaptant à votre budget.

Comment souscrire à ces assurances ?

Si vous êtes déjà client d’une compagnie d’assurances pour vos contrats en tant que particulier et qu’elle peut vous offrir des contrats cités ci-dessus, il est probable que vous souhaitiez rester fidèle à cet assureur. Vous le connaissez bien et avez vos habitudes, ça peut se comprendre. Rapprochez-vous donc de votre conseiller afin de faire le point sur votre nouvelle situation. Ce dernier sera probablement à même de vous proposer des formules adaptées à votre statut de micro-entrepreneur. Cette solution a pour avantage la confiance réciproque, souvent la proximité et aussi le fait de ne pas avoir à se souvenir où vous êtes assuré.

Néanmoins, pour obtenir un meilleur rapport garanties/prix, rien de mieux que de comparer les offres de plusieurs compagnies. En effet, les tarifs et les garanties peuvent sensiblement varier d’un assureur à un autre. Cette démarche nécessite de consacrer un peu de temps à la collecte de différents devis. Il apparaît aussi nécessaire de bien prendre connaissance des différents contrats proposés et de comprendre le détail des garanties, les éventuelles franchises ou délais de carence, … Si vous vous sentez novice en ce domaine ou manquez de temps, n’hésitez pas à faire appel à un comparateur ou un courtier en assurance. Les conseillers de ces cabinets sont présents pour vous accompagner dans vos recherches, ils vous conseillent en fonction de votre profil et en toute transparence, et surtout, ils ont à leur disposition plusieurs offres de différentes compagnies. Un avantage certain pour dénicher une solution aux meilleures garanties et au meilleur prix.

Après ce point sur ces contrats d’assurance adaptés à la micro-entreprise, à vous de développer votre business l’esprit 100 % tranquille !

Sources


Laisser un commentaire