Comment fixer son tarif journalier ?

Fixer son tarif journalier freelance

Définir son taux journalier est l’un des premiers défis de tout freelance qui démarre. Votre challenge ? Trouver le juste équilibre entre deux variables : la rentabilité / valorisation de vos compétences et la satisfaction des attentes du client.

Il faut tout d’abord tenter de savoir ce que vos prospects sont prêts à payer. Étude de marché ou demande de conseil à des freelances expérimentés de votre domaine seront sans doute nécessaire. En parallèle, il faudrait que vous ayez une idée des prix de vos concurrents pour vous positionner en fonction de votre expertise, expériences professionnels et universitaires. Pour cela, rendez-vous sur les diverses CV-thèques et Jobboards.

Fixer son tarif journalier - freelance

Rester rentable en toute circonstance

Il ne  faut surtout pas se sous évaluer et encore moins travailler à perte. Vous avez des compétences et une expertise qui mérite revenus. Pour évaluer le prix qui rendra  votre activité de freelance rentable, il faut prendre en compte plusieurs éléments : le statut juridique, la part de temps productif, le niveau des charges sociales et fiscales, les frais liés à votre activité … Une fois vos prestations facturées et payées, n’oubliez pas que vous devrez soustraire un nombre de frais et de charges à ce montant initialement obtenu.

Malgré l’expression célèbre “le client est roi”, vous travaillez pour gagner votre vie. Si un de vos clients trouve votre tarif trop élevé, vous pouvez par exemple lui proposer un tarif plus avantageux s’il s’engage à vous confier un nombre de prestations plus important.

Mais s’il insiste, vous êtes en droit de lui dire non et de trouver d’autres clients qui sauront vous rémunérer à votre juste valeur.

 

Laisser un commentaire