Indépendant et salarié : vous n’avez pas besoin de choisir !

Freelance et salarié

Près d’un auto entrepreneur sur quatre exerce une autre activité à temps partiel ou temps plein sous le statut de salarié. La liberté du travail est sacrée en France ! Il y a cependant plusieurs règles à respecter pour que cette combinaison soit la meilleure possible. On vous explique tout !

 

Quitter son emploi pour plonger la tête la première dans le freelancing est une décision risquée. La combinaison salariat / freelancing peut être une bonne alternative pour limiter les aléas de l’entreprenariat. Imaginez vous le lundi et mardi habillé en costard cravate à enchainer les réunions et le reste de la semaine en style décontracté pour travailler sur votre projet de n’importe quel endroit. Vous maintenez ainsi une stabilité financière et un cadre de travail classique (collègues, boss, cantine et tutti quanti) tout en expérimentant la liberté du freelancing le reste du temps.

 

Voici les règles à respecter pour que votre rêve de « sala-lance » ou « free-rié » devienne réalité :

    • Contrat de travail : vérifiez que votre contrat de travail ne comporte pas de clause d’exclusivité, ou qu’il ne nécessite pas de demander l’autorisation de votre employeur avant de vous lancer.
    •  Non-concurrence : l’activité indépendante exercée en parallèle ne doit pas faire concurrence à l’entreprise dans laquelle on est salarié.
    • Durée légale du travail : la durée légale du travail est limitée à 10 heures par jour et 48 heures par semaine. Votre double activité ne doit pas dépasser ces limites de temps et heureusement : se tuer à la tâche n’a jamais été une bonne idée !
    • Cotisation sécurité sociale & retraite : Vous devez obligatoirement cotiser à la fois pour le régime salarié et pour le régime des indépendants. Sauf si vous optez pour le portage salarial.
    • Activité principale : Votre activité de salarié reste la principale dès lors que vous effectuez au moins 1200 heures par an et que votre revenu est supérieur ou égal à celui de votre activité d’indépendant.
    • Fonction publique : Les fonctionnaires ne peuvent exercer un emploi privé cumulé à leur emploi public. Il existe toutefois certaines exceptions, renseignez-vous, ce n’est peut-être pas perdu !

En espérant que vous puissiez vous épanouir dans votre nouvelle vie de freelance-salarié… On parie que vous allez bientôt pencher totalement pour l’un des deux… Devinez lequel ? 🙂

 

 

Ca pourrait aussi vous intéresser

Laisser un commentaire