“Ma seule routine de la journée, c’est le sport que je pratique chaque matin”

Anja Spilker a monté Zaloa il y a deux ans au Mexique. Cette start-up de cours de langues en ligne et en présentiel (anglais, espagnol, français, mandarin, portugais, allemand) était l’un de ses plus grands rêves. Cette Allemande polyglotte et voyageuse allie passion et travail grâce à son statut d’indépendant.

Pourquoi as-tu décidé de te mettre à ton compte ?

Anja portrait FreelanceCela a toujours été un rêve de monter ma boite. Pendant mes études, j’ai travaillé dans plusieurs entreprises internationales en management et marketing mais je me sentais frustrée de devoir passer par plusieurs services et attendre des mois avant que l’une de mes idées soit prise en compte. Je suis une personne très créative qui bouillonne d’idées et j’avais besoin de les mettre en pratique au sein de ma propre société.

Quel est pour toi le plus grand avantage à travailler en freelance ?

Le fait de pouvoir être maitre de sa vie. J’organise mon temps comme je le souhaite, c’est un luxe. J’adore voyager et je peux le faire souvent car je travaille en voyageant , il me suffit d’avoir une bonne connexion internet.

Quelles difficultés rencontres-tu en tant que freelance que tu ne rencontrais pas en tant que salariée ?

Je dirais la sécurité financière en premier lieu. On oublie le salaire fixe à la fin du mois et le contrat de travail, les heures supplémentaires rémunérées… Mais c’est en même temps un moteur pour se dépasser, un challenge de tous les jours. La solitude de l’entrepreneur est à prendre en compte également, surtout la première année lorsque l’on n’a pas les moyens de louer un bureau.

A quoi ressemble ta journée de travail type ?

Ma seule et unique routine de la journée, c’est le sport que je pratique chaque matin (yoga, running, etc) et le smoothie que je me prépare ensuite. Je peux passer ma journée de travail devant l’ordinateur à m’occuper des factures, des impôts et de la communication, à donner des cours en ligne ou au bureau, à prospecter des clients et des professeurs, etc. J’ai également 4 stagiaires à manager et des traductions à réaliser pour une entreprise suisse pour laquelle je travaille en parallèle.

Que pensent tes proches de ton statut ?

Les amis qui me connaissent bien n’ont pas du tout été surpris par mon choix. Mon copain et ma sœur sont également entrepreneurs et me soutiennent à 100%. Mes parents me laissent choisir ma route même s’ils auraient préféré que je sois salariée pour une plus grande sécurité.

Si tu avais quelque chose à répondre aux personnes qui trouvent que “tu as trop de chance”, que leur dirais-tu ?

Je n’ai absolument rien à leur répondre, les remarques telles que “moi, je me lève tôt pour aller travailler le matin” me font plus rire qu’autre chose. Je n’aime pas les gens jaloux et / ou qui se plaignent, je n’ai pas à me justifier auprès d’eux.

Une petite citation pour la fin… Quel est ton leitmotiv ?

Je pense sincèrement que chacun est responsable de sa vie et de son bonheur. Et mon bonheur à moi passe entre autre par le développement de Zaloa. J’envisage d’ailleurs de créer une chaîne de vlog (pour aider à devenir polyglotte) sur Youtube très prochainement.

Pour contacter Anja :

Anja.spilker@zaloalanguages.com

Page Facebook : http://bit.ly/2cU2k7K

 

Laisser un commentaire