L’ascension des femmes entrepreneures est en marche

Femmes entrepreneurs

Longtemps cantonnées à des rôles subalternes, les femmes ont réussi à conquérir le monde du travail mais aussi le monde de entrepreneuriat. Rencontre avec des réseaux de femmes entrepreneures pour parler difficultés, ascension et évolutions.

 

Business women

En 2015, la part des femmes parmi les créateurs d’entreprise individuelle s’élève à 39,6% selon une étude de l’Insee (contre 29% en 1987). « On rencontre de plus en plus de femmes qui veulent changer le monde » révèle Sandrine Franchini-Guichard, Déléguée générale de la fédération Les Pionnières. « Nous avions pour habitude d’accompagner des femmes qui souhaitaient créer leur société en deuxième partie de carrière. Aujourd’hui, nombreuses sont les jeunes femmes à la sortie de leur Master qui viennent frapper à notre porte ». Même son de cloche chez Actionnelles.« Nous percevons un rajeunissement impressionnant de nos membres. Les nouvelles générations de femmes ne veulent pas perdre leur temps et montent leur boîte dès l’âge de 25ans » indique Béryl Bes, chargée de mission Actionnelles en Région Rhône-Alpes.

Même si les femmes ont certaines barrières psychologiques dues à l’histoire et à la société (rappelons qu’elles ont attendu 1965 pour posséder un compte bancaire à leur nom), elles rêvent de liberté, d’indépendance et de challenges. « Elles ont effectivement parfois tendance à minimiser leurs expériences et le bienfondé de leur projet. A l’inverse, les hommes assument complètement leurs ambitions professionnelles. L’avantage de cette tendance, c’est que les femmes demandent plus facilement de l’aide. Et travailler en lien avec un écosystème lorsque l’on est entrepreneur, c’est une des clés de la réussite » précise Béryl Bes. Les associations de femmes entrepreneures offrent le soutien, la bienveillance et le réseau dont elles ont besoin pour avancer. « Nous les aidons à pitcher leur projet, à se mettre en avant, à savoir dire non, mais aussi à aller chercher des financements » ajoute Sophie Nanin, d’entreprendre au féminin Toulouse.

Le sexisme n’a pas disparu du jour au lendemain et les femmes entrepreneurs continuent à être victimes de comportements sexistes (principalement dans la phase de recherches de financements). Selon nos trois expertes, il tend à s’effacer, notamment grâce à toutes les actions de sensibilisation qui valorisent les femmes entrepreneurs.

 

Les femmes ont un rôle déterminant dans ce nouveau monde digitalisé

Business Women

L’innovation est une chance pour les femmes de se faire entendre. Selon l’infographie réalisée par Hiscox en mars 2016, 21% des startups Tech à Paris ont été créées par des femmes, et les levées de fonds féminines dans la Tech auraient augmenté de 250% rien qu’en 2015. Notons aussi que 95% des femmes estiment que le numérique favorise la création d’entreprise. « Les nouveaux outils digitaux et les réseaux sociaux leur permettent de s’affirmer et de communiquer de manière efficace et rapide » indique Sophie Nanin.

Pour Sandrine Franchini Guichard, « l’évolution naturelle de la société tend vers plus de mixité. Les femmes entrepreneurs sont de plus en plus visibles et connues ; elles représentent un formidable nouveau levier de croissance ».

L’ascension des femmes entrepreneures est en marche 🙂

 

 

2 Replies to “L’ascension des femmes entrepreneures est en marche”

  1. Merci pour ce bel article, en effet les femmes regorgent de belles idées pour entreprendre, j’espère que vous réaliserez tous vos rêves. Pour aider celles qui entreprennent à Toulouse j’ai trouvé cette page qui éventuellement peut aider notamment dans la formalité de l’annonce légale : https://www.lelegaliste.fr/annonce-legale/annonce-legale-toulouse

    1. Freelance Life Blog dit : Répondre

      Merci Alain pour votre commentaire et pour ce lien très utile.

Laisser un commentaire